Aller au contenu
Accueil » Comment fonctionne le système de cotes dans les courses hippiques ?

Comment fonctionne le système de cotes dans les courses hippiques ?

cotes dans les courses hippiques

Les courses hippiques sont un sport de longue tradition, impliquant des chevaux et des jockeys se disputant pour la victoire. Les courses hippiques sont aussi un domaine de pari populaire, où les amateurs de courses peuvent placer des paris sur le résultat de la course.

Pour aider les parieurs à prendre des décisions éclairées, les bookmakers attribuent des cotes à chaque cheval participant à la course. Dans cet article, nous allons expliquer comment fonctionne le système de cotes dans les courses hippiques.

Les types de cotes

Il existe trois types de cotes dans les courses hippiques: les cotes fractionnelles, les cotes décimales et les cotes américaines. Les cotes fractionnelles sont les plus courantes au Royaume-Uni et en Irlande, où elles sont utilisées depuis plus de cent ans.

Les cotes décimales sont plus courantes en Europe continentale, en Australie et en Nouvelle-Zélande, tandis que les cotes américaines sont utilisées principalement aux États-Unis.

Les cotes fractionnelles

Les cotes fractionnelles expriment la probabilité de gagner d’un cheval en fractions.

Par exemple, si un cheval a une cote de 2/1, cela signifie que le bookmaker estime que le cheval a une chance de gagner d’une fois sur trois. Si un parieur place un pari de 10€ sur ce cheval et que le cheval gagne, le parieur recevra 20€ (le double de sa mise) plus sa mise initiale. Si le cheval perd, le parieur perd sa mise.

A lire aussi :   Les 5 plus gros gagnants au Quinté +

Les cotes décimales

Ensuite, les cotes décimales sont plus simples à comprendre. Elles expriment le montant total que le parieur recevra pour chaque euro qu’il mise, y compris sa mise initiale. Par exemple, si un cheval a une cote de 3,50, cela signifie qu’un parieur qui mise 10€ sur ce cheval recevra un paiement total de 35€ s’il gagne (25€ de bénéfice plus sa mise initiale). Si le cheval perd, le parieur perd sa mise.

Les cotes américaines

Les cotes américaines sont un peu plus compliquées, mais elles sont largement utilisées aux États-Unis. Les cotes américaines sont exprimées sous forme de nombres positifs et négatifs. Les cotes positives indiquent le montant que le parieur gagnera pour une mise de 100$.

Par exemple, une cote de +200 signifie que si un parieur place un pari de 100$, il recevra 200$ plus sa mise initiale si le cheval gagne. Les cotes négatives indiquent le montant qu’un parieur doit miser pour gagner 100$. Par exemple, une cote de -150 signifie qu’un parieur doit miser 150$ pour gagner 100$ si le cheval gagne.

Conclusion

En conclusion, les cotes sont un élément clé des paris hippiques. Elles permettent aux parieurs de comprendre les probabilités de victoire de chaque cheval et de placer des paris en conséquence. Les cotes fractionnelles, les cotes décimales et les cotes américaines sont les trois types de cotes les plus courants dans les courses hippiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.